Nahircia de Souffl'rage



 

Partagez | 
 

 Nahircia de Souffl'rage

Aller en bas 
AuteurMessage
Nahircia

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 29/07/2013

MessageSujet: Nahircia de Souffl'rage   Lun 29 Juil - 7:59

PRÉSENTATION
d'un Arpenteur


NAHIRCIA DE SOUFFL’RAGE

Surnom/Titre : La Discorde.
Age Physique : 27 ans.
Race : Humaine.


PRESTANCE MAGNÉTIQUE

Nahircia n’est pas sublime. Elle est ensorcelante. Importante nuance.
Ses traits sont marqués. Un nez droit, pointu. Un menton accentué. Des yeux un brin trop larges. Une coiffure délaissée. Non, elle n’est en rien un modèle de corps parfait. Et c’est sans importance, elle s’assume. Trop.

Sa tignasse dorée retenue par quelques bandeaux et foulards rouge vole au vent. Ses yeux cyans vous dévorent, vous jugent, vous invitent. Ils sont autant un appel à votre désir que son chemisier ouvert, sa poitrine laissée à nue. Son corps est désirable. Elle se fait désirer. Elle en joue, en abuse. Mais même tombé sous son charme désinvolte, son caractère apparent vous dissuade de l’approcher aussi facilement. Elle n’a en rien l’air docile. D’une taille moyenne, cela ne l’empêchera pas de vous prendre de haut. Son expression arrogante, son sourire enjôleur et mesquin, son sabre toujours à portée de main sont autant de signes dissuasifs à vos ardeurs.

Si cela ne semblait pas assez clair, cette femme pirate est d’une extravagance monstrueuse. Que ce soit dans son attitude, son apparence, ses habitudes, elle ne fait pas dans le commun. Vous l’aviez peut-être compris. C’est pour ça qu’elle aime se parer de multiples accessoires. Bijoux, armes, breloques. Qu’elle aime les couleurs vives, chatoyantes. Qu’elle aime se distinguer. Et croyez-la, vous la remarquerez.


À MON SEUL DÉSIR – BLEU ROUGE

Discorde de la Réalité.
Nahircia est en quelque sorte un avatar du Chaos. Son premier pouvoir est sa manière de réfuter l’univers tel qu’elle le connait. Sa réalité, ses règles. Voilà sa nouvelle vision du monde dans lequel elle compte évoluer. Quelle chance, le Mana Rouge a décidé de lui accorder ce souhait. Grâce à lui, l’apprentie de la discorde peut réfuter, réarranger les lois logiques, physiques et statistiques. Elle a le pouvoir de transformer une règle immuable de notre réalité en l’une qu’elle préfère sur le moment. Cela peut se traduire par changer la gravité, marcher sur l’air, faire pleuvoir de l’or, etc… Ces règles deviennent effectives dans l’environnement autour d’elle, appliquées à tous sans que cela ne leur paraisse étrange. Les autres Arpenteurs, eux, ne peuvent pas être affectés directement par ce pouvoir – sauf consentements mutuels.
Discorde de la Société.
En parfait petit avatar du Chaos, elle n’affecte pas seulement la matière, mais aussi l’esprit. Sa réalité passe par la société, cette fiction vivante, théâtre des passions. Elle se plaît dans le contrôle, et cette fois, c’est le Mana Bleu qui l’invite à exprimer son potentiel. Sa maîtrise, ici, passe par l’influence des gens, leur importance. Elle peut définir le degré d’existence de chaque être pensant. Plus clairement, elle peut réduire la valeur d’un noble influent à tel point qu’il aura autant de poids qu’un homme du peuple. Elle peut faire des rois, créer des exilés. C’est donc un tout nouveau terrain de jeu qui se dresse devant elle. À noter que ce pouvoir ne peut prendre pour cible les Arpenteurs – elle incluse. De même, les autres Arpenteurs seront affecté en moindre proportion par le nouvel état d’un individu.


LA LIBERTÉ, AU PRIX DU SANG
Mon plus ancien souvenir… C’est ce bordel. Cette maison close, sur une île marchande. Son nom… Son nom m’échappe. Ça fait sans doute cent ans. Cent-cinquante. Je ne sais plus. J’y étais, fille de joie. Enchaînée à la bassesse de cette société, à la fureur de ces hommes, à leurs désirs les plus abjectes. Mais je crois qu’on m’a vendu, après.

Nahircia a toujours été en conflit éternel pour sa liberté. Comme tous, sûrement. Particulièrement ici, sur Elage. Les Archipels d’Acier, c’est ça ? Vaste blague. Elle ne voit son monde qu’à l’image de chaînes immuables qui finissent par rattraper chacun. Par rappeler chacun, à l’ordre. Une grande prison insulaire où elle va encore une fois se retrouver enfermée. Le Souffl’rage, navire pirate sous ses ordres, vient de se faire prendre en course. Deux navires, aux couleurs de la Soie Écarlate, mercenaires à la botte des plus grandes puissances de ce monde. Cette fois, ils ne pourront pas s’enfuir. Ni même gagner.

Le Souffl’rage, c’était ma nouvelle vie, mon second souffle, n’est-ce pas ? Un ancien navire marchand, des flottes de Myradeos. Il transportait des prisonniers, un trafic clandestin avec la nation d’Itya. Un noble avait besoin d’argent, la magocratie avait besoin d’esclaves. J’étais dans leurs marchandises. Tout mon équipage y était. Des horizons différents, des crimes variés. Tous dans le même bord, dans la même cale. C’était un coup de chance, sûrement, que de reprendre ce navire. Un coup de chance qu’un des gardes me veule à lui. Un coup de chance que je sache m’y prendre, dans l’intimité.

Elle sourit. Ce fut l’une des rares fois où elle n’avait pas amèrement méprisé toutes ses années de passes. Elle avait réussi quelque chose. Quelque chose qu’elle allait perdre. Ses hommes ne démordent pourtant pas. Ils savent aussi ce qu’était l’asservissement, alors ils vont se battre. Ici, on ne sait que se battre. Elle sort son sabre, ordonne à ce qu’on fasse volte-face, qu’on prépare les canons. Qu’ils comprennent que le Souffl’rage n’est pas un nom en l’air.

Pourquoi donc avais-je été capturée cette fois, déjà ? Je me souviens encore des prisons d’Ethietor, ces puritains qui m’avaient cloisonnée en même temps qu’un grand nombre de catins et d’anciennes de la profession. Parce que ça leur donnait bonne conscience. Parce qu’ils n’avaient pas à payer, aussi. Mais pour les geôles du royaume… Sans doute m’étais-je attaquée à un noble. Sans doute. C’est flou.

La bataille fait rage. Elle est sans doute aussi douée un sabre qu’avec ses charmes, elle sait pourtant qu’ils ne vaincront pas. Une bonne partie déjà est tombée sous les coups des mercenaires. Mérite-elle vraiment qu’une élite vienne briser à grand fracas sa liberté méritée ? Et ses hommes. Surtout ses hommes. Elle se souvient, encore, encerclée. Alors qu’une lame la transperce.

Cet équipage était ridicule, les premiers mois, les premières années. On avait pas l’étoffe de pirates, à peine celle de marins. On se contentait de piller les cargaisons d’alcool, pour au final les rapporter aux producteurs, et organiser des beuveries dans les fermes d’alcool. Ensuite, on a voulu interférer dans le marché d’esclaves d’Itya. Mais ces mages sont clairement d’un autre niveau. J’sais pas comment on a fait pour s’en sortir. Sans doute est-ce pour ça qu’on va payer le prix fort aujourd’hui.

« Si seulement vous n’êtiez pas si forts. Méprisables vendus. Si seulement vous compreniez notre captivité. Qu’un jour les forts soient les captifs. Les faibles les vainqueurs. »

Elle cracha un peu plus de sang, alors que son agresseur enfonçait sa rapière plus profondément, pour la faire taire. Mais elle souriait, riait presque, dans un hoquet glauque. Et eux savouraient leur victoire. Un instant. Un instant seulement. Car des chaînes sortaient du sang des vaincus. Les mercenaires se retrouvèrent entravés. Que les forts soient les captifs. Les faibles les vainqueurs. Les quelques membres d’équipage encore conscient exultèrent. Victoire. Souffl’rage avait mis en déroute la Soie Écarlate en ce jour. Ils les avaient même capturés. À partir de cet instant, plus rien ne serait pareil pour eux.
Ni pour leur capitaine. Ex-capitaine.

Nahircia de Souffl’rage disparu simplement de leur mémoire. Elle était libérée de ce plan.
Enfin, libre.


AUTRE

Elage, c’est le meilleur plan. ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Observateur de l'Æther
Maître du Jeu
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2013
Localisation : Dans l'observatoire des plans

MessageSujet: Re: Nahircia de Souffl'rage   Lun 29 Juil - 12:12

Validé


Je reste sur l'idée qu'Elage est le plan avec la bière la plus imbuvable, personnellement. Mais il doit y voir pire ailleurs...
Un personnage haut en couleur, sinon. Plutôt intéressant et qui saura certainement bousculer les plus coincés de ses collègues Arpenteurs.
Bienvenue donc. Et amuse-toi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nahircia de Souffl'rage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Origine :: La Fabrique d'Étincelles :: Arpenteurs Acceptés-
Sauter vers: