Mikaeus [Terminée.] [Modifications terminées]



 

Partagez | 
 

 Mikaeus [Terminée.] [Modifications terminées]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mikaeus

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 15/08/2013

MessageSujet: Mikaeus [Terminée.] [Modifications terminées]   Dim 18 Aoû - 18:41

PRÉSENTATION
d'un Arpenteur


Mikaeus Equus

Surnom/titre : Le Protecteur
Age Physique : 29 ans.
Race : Centaure


DESCRIPTION PHYSIQUE

  Mikaeus est un centaure grand et imposant, dépassant les deux mètres de haut. Il est également doté d'une assez forte musculature de par l'entraînement qu'il a subi. Son visage, arboré par de longs cheveux châtains inspire plutôt la beauté. Ceux-ci comportent d'ailleurs quelques longues tresses où se trouvent des anneaux au bout. Ses yeux noirs permettent un regard profond et puissant. Son pelage n'est cependant qu'un simple amas de gris avec quelques nuances. Il porte souvent un semblant d'armure composée de sangles et de sacoches. En dessous son ventre humain, l'armure laisse apparaître trois grands piques, ressemblant à des cornes.

Mais si son corps de cheval lui octroie une vitesse de course très rapide (ainsi que l'endurance), il l'est cependant beaucoup moins en combat où il privilégie la force, armé d'une hache ou d'une lance. Il a également bénéficié d'un entraînement à l'arc, mais ne s'en sert que très rarement et avec moins d'aise, préférant le combat au corps à corps.



Piétinement – Mikaeus est un adepte de la force brute. Son pouvoir est un pouvoir de croissance. Celui-ci lui permet d'augmenter en taille, en muscle et donc en en force. Sa taille et sa force sous cet effet sont multipliés par deux, cela peut être légèrement plus ou moins suivant l'instant. Un vrai centaure géant qui enterre ses ennemis sous ses sabots, qui les décime en masse rien qu'en fonçant dedans. Bien sûr il peut aussi s'en servir pour donner des coups de hache plus puissants au passage. Mikaeus donne alors tout son sens aux "cauchemars" que représentent les chevaux. De plus, durant cet effet, il dégage une certaine aura qui provoquent les ennemis, les poussant à l'attaquer la plupart du temps. Il peut grâce à cela remplir sa fonction de protecteur.

Respecter la terre – Sa force brute s'accompagne d'une certaine maîtrise de la terre qui réagit sous ses sabots. Il est capable de faire trembler la terre, au point de la faire se fissurer, se séparer, symbole de sa grande force. Pour lui qui fut protecteur, c'est un élément de destruction. On lui a détruit sa propre terre, il n'hésitera pas à détruire celle de ses adversaires. Ses tremblements lui permettent également, en terrain montagneux par exemple de provoquer quelques éboulements.


Le Protecteur déchu.


   Un intrus a posé le pied sur ta terre sacrée, le terrain dont tu as la responsabilité. Cette forêt qui représente la vie de ton monde natal, l'équilibre entre les deux côtés. Alors personne ne doit s'introduire ici. Tu commences alors le rituel supposé faire fuir les individus indésirables. Celui-ci ne voit que ton ombre passer à grande vitesse entre les arbres, n'entend que le bruit sourd de tes sabots frappants le sol, tu ne te montres pas mais tu laisses peser cette menace. Ils ont déjà entendu parler de toi, de ta race, puisque les légendes sont nombreuses à votre sujet, sur vous, les protecteurs. Mais certains n'y croient pas, ils ne peuvent pas gober de telles histoires. Alors tu leur montres que tu existes vraiment à travers ta silhouette fuyante. Et si cela ne suffit pas à les effrayer, ces inconscients, si la menace que tu peux représenter ne leur paraît pas suffisante à travers ton ombre, alors tu te montres et tu apparais d'un coup devant eux, te cabrant pour montrer ton imposante morphologie.

   Souvent, cela suffit à faire fuir quiconque ose entrer. Mais de temps en temps, tu as affaire à des téméraires, des gens dangereux, venus pour, par exemple, enterrer la menace que tu représentes. Pour certains, ta race est une malédiction de leur monde, leur privant accès à cette forêt. D'autres veulent juste rapporter un trophée, pour prouver qu'ils t'ont vu. Et d'autres encore, sont là pour braconner, tuer les animaux qui peuplent ta forêt, les chasser. Et ceux-là ne souhaitent pas se faire enquiquiner par un simple homme-cheval. Mais personne ne touche à ta forêt ni à ceux qui y vivent. Alors tu les attaques. Mais tu n'es pas invincible, non. Souvent tu as été blessé, souvent ton sang a coulé. Mais tu restes puissant et rien ne peut t'empêcher de faire ce pour quoi tu es là, car tu représentes l'esprit de cet endroit. Même si tu es bien entraîné, ton rôle n'est pas de tuer n'importe qui venant ici. Simplement de les faire fuir, de garder la forêt en paix.

   Ton isolement t'empêche de savoir ce qu'il se passe à l'extérieur de ton terrain sacré. A part celles qui ont déjà posé leurs pieds ici, tu n'as aucune idée de quelles créatures peuplent ton monde, s'il y a des guerres, etc. Et c'est sûrement ça qui te sera fatal. A l'extérieur, une guerre a débuté depuis quelques mois, le monde sombre petit à petit sous la menace de créatures du mal tels que des vampires ou des gobelins. Ta forêt est un obstacle pour eux.

   Cette fois-ci, c'est toi qui sent cette menace peser sur toi. Et une menace bien plus puissante. Mais tu as un grand sens de l'honneur malgré tout. Tu ne leur feras pas le coup de l'ombre, de la silhouette. Tu les attends de pied ferme, hache en main, une détermination incomparable dans ton regard. Cependant tu as peur. La peur de faillir à ton devoir, la peur de mourir aussi car, pour cet endroit tu y laisserais ta vie.

Ils arrivent.

   Une armée de gobelin. Ils veulent faire flamber ta forêt, ils sont prêts à aller jusque là pour te voir disparaître. Un obus de catapulte enflammé siffle à côté de toi. Le feu prend, et eux pénètrent ton territoire. Alors tu en fais valser le plus possible avec ta hache, leur petite taille rendant la chose plus facile, ils sont nombreux mais pas résistants. Tu continues de faire danser ta hache, de droite à gauche, faisant couler le sang des gobelins au passage. Les projectiles enflammés continuent de fuser et de détruire ta forêt. Tu commences à te faire submerger, ils sont vraiment trop nombreux et ils t'attaquent de tous les côtés. Tu te prends des coups, tu penses que tu vas mourir maintenant. Mais sans savoir pourquoi, tu as l'impression de prendre de la hauteur, de gagner en force. Tu te sens revigoré d'un coup et tu continues donc de faire valser ta lame contre les leurs. Ils prennent du territoire. Mais ton gain de force te fait reprendre confiance en toi. Telle une balle au jeu des quilles, tu fonces dans leurs rangs, enterrant le plus de gobelin possible sous tes sabots. Cependant même cette force ne te suffit plus, ils sont vraiment trop. Tu te prends des coups, tu es blessé, tu saignes et es aux portes de la mort. Avec l'énergie du désespoir tu te dresses alors devant eux en hurlant, te cabrant. Tes sabots percutent le sol avec force, la terre commencent à trembler. Tu regardes le sol, affolé et en sang. Celui-ci s'ouvre devant tes yeux, faisant tomber tout ce qui se trouve sur la crevasse. Tu en fais partie, et tu tombes alors dans ce gouffre. Tu sais que tu vas mourir, tu espères au moins que ce que tu as provoqué a amené tes adversaires avec toi, ils doivent mourir.

Tu attends le choc de ta chute. Il ne vient pas. Tes yeux s'ouvrent alors pour découvrir un autre monde que le tiens. Est-ce le royaume des morts ?



Monde d'origine

Saltus

Géographie : En apparence, Saltus est un monde plutôt normal. Il y a de la végétation et de la vie un peu partout. Des étendues d'eaux allant des lacs jusqu'aux océans. Mais on y retrouve cela dit une prédominance des zones montagneuses. La seule vraie particularité est qu'il n'y a qu'une seule forêt sur ce plan. Une zone immense, considérée comme le centre de ce monde par les habitants. On dit qu'elle est protégée par une race d'homme-cheval et qu'elle est source de vie en ce monde.

Civilisation : On y trouve surtout des genres de monarchies humaines divisées en Cité-états. La plupart sont en bons termes avec les autres puisqu'une menace les mobilise tous ensemble. Les créatures vivants dans les montagnes, qui les entourent. La présence des gobelins est une certitude, ceux-ci attaquent régulièrement les fortifications humaines qui sont cependant très bien protégées, les humains savent se défendre. Leur vie est donc rythmée par leurs attaques incessantes. Il y a aussi une pléthore d'humains renégats, pouvant décider de s'allier aux gobelins. Mais tous savent que la forêt, à côté, est dangereuse.

Histoire/Phénomènes :  Dans cette mystérieuse forêt qui symbolise le centre de leur monde. Dans celle-ci, on y trouve une race qu'on ne peut voir nulle part ailleurs sur ce plan. Des Centaures. Depuis des siècles, un centaure est assigné à la protection de la forêt et à tout ce qui vit dedans. Les centaures ne sont que peu et vivent très bien cachés. Et celui qui sera choisit est emmené dès la naissance, loin de sa famille pour subir l'entraînement nécessaire, ainsi que les valeurs qu'il se doit de respecter. Ces centaures sont donc des personnes loyales, respectueuses et avec un sens de l'honneur. Mais ceux qui sont choisis se doivent de rester solitaire et de ne pas avoir d'attache, d'où la séparation avec les leurs. La forêt fut détruite lors d'un assaut gobelin. L'avenir de Saltus est incertain.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de l'Æther
Maître du Jeu
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Mikaeus [Terminée.] [Modifications terminées]   Mar 20 Aoû - 21:06

Validé


Ayant déjà fait part de certaines remarques via la Chatbox, je n'ai actuellement plus rien à redire. C'est donc une validation rapide que je vais exécuter. En espérant que ce centaure n'est pas le mal du pays trop longtemps.
Bienvenue Mikaeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpenteur.forumactif.com
 
Mikaeus [Terminée.] [Modifications terminées]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Origine :: La Fabrique d'Étincelles :: Arpenteurs Acceptés-
Sauter vers: