Valiente Leoni



 

Partagez | 
 

 Valiente Leoni

Aller en bas 
AuteurMessage
Valiente Leoni

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 21/08/2013

MessageSujet: Valiente Leoni   Jeu 22 Aoû - 1:48

PRÉSENTATION
d'un Arpenteur


Valiente Leoni

Surnom : La Porte
Age Physique : 32 ans
Race : Humain


Il est formidable

Valiente est grand et bâti comme une armoire. Une petite armoire. En fait, oubliez ça, il n'est pas vraiment plus grand que la majorité des humains peuplant le multivers. Et si son corps se trouve être plus athlétique que celui de l'érudit moyen, il reste bien loin du moindre bûcheron. A dire vrai, il ne se démarque pas vraiment de la masse. Pas nu, en tout cas.
Heureusement, il porte des vêtements la plupart du temps: Un épais manteau de cuir dont la teinte s'égare quelque part entre le marron et le rouge et dont les pans s'arrête un peu avant les genoux. Une multitudes de poches se répartissent toute la surface de l'habit, au point que l'on pourrait se demander si prendre un sac n'aurait pas été plus malin. Là-dessous, il arbore une tunique composée d'une multitude de très fines écailles d'un gris délavé. Au premier coup d’œil, on pourrait jurer qu'elles sont faites de métal; mais leur poids et leur texture indiquent bien vites qu'elles ont été prélevées sur une bestioles quelconque. Évidemment, il s'agit de vieilleries usées. Et pas n'importe quelles vieilleries: ce sont deux des trois seuls objets venus de son plan d'origine qu'il possède encore, le dernier étant évidemment l'anneau pendant à son cou. Le reste de sa tenue habituelle comporte généralement un pantalon de toile solide et de couleur sombre ainsi qu'une paire de bottes plus pratiques qu'élégantes.


Tout les chemins mènent où vous le désirez

Trou de Ver
Il est des capacités plus utiles que d'autres. Celle-ci fait partie des plus utiles. Elle permet d'ouvrir un portail reliant un endroit à un autre. Le sort créé une éraflure dans les flots du mana qui aspire ce qui y entre, le fait traverser une certaine distance, quelques kilomètres tout au plus, et le ressort par une autre déchirure plus éloignée. Évidemment, le trajet est si rapide qu'il semble instantané, et ce qui en ressort le fait dans le même état et à la même vitesse qu'à l'entrée.
Valiente peut ouvrir ces portails à volonté et plutôt rapidement. La forme et la taille de ces portails peut varier et même changer après création, et si l'arpenteur ne peut créer les ouvertures qu'à un ou deux mètres de lui, il est capable d'en déplacer les entrées et sorties, même à distance. Les bords des déchirures sont denses et ne peuvent "découper" la matière. Il est de fait impossible d'ouvrir un portail dans une surface solide. L'arpenteur ne peut mettre en place qu'un passage à la fois et ne former de porte trop grande, les courants du mana étant trop puissants pour permettre tant de manipulations.
Flash
Même lorsque l'on fait partie des arpenteurs les plus débrouillards, les plus malins, les plus forts et les plus fabuleux, il arrive que, parfois, une situation nous dépasse complètement. Ce n'est pas le cas pour Valiente! De nombreuses fois, il a pu démontrer son habileté à échapper au danger et à surmonter les obstacles! Bien sûr, sa capacité à effectuer une téléportation instantanée sur une distance d'une dizaine de mètres n'est pas totalement étrangère à ces "exploits". Le fait même qu'il soit toujours en vie dépend en grande partie de cette habileté. Ce n'est même pas discret, le déplacement provoque une détonation et produit un peu de lumière. C'est juste utile pour se déplacer, esquiver ou fuir, ce qui comprend donc deux des activités les plus pratiquées par l'arpenteur.


Commencer par la Fin

"...se rapprochent de plus en plus de notre cité. Il n'existe aucun moyen en notre pouvoir pour interrompre le processus. En cette heure sombre, mes amis... Que dis-je? Mes frères et mes sœurs, en cette heure crépusculaire où l'univers reprend tout ce qu'il a pu nous offrir, je vous adresse mes adieux solennels. Vous gouverner fut le plus grand des honneurs, et vivre auprès de vous le plus grand des plaisirs. Merci à tous."

La voix, grave et douce, s'était mise à trembler lorsque les dernières phrases du discours résonnèrent dans les porte-voix du coin de la rue. Après toutes ces années, il s'agissait sans aucun doute de la dernière élocution de la Maison Impériale d'Ornonde. Je bu une longue gorgée de liqueur et lançai ma coupe vide dans la rue en contre-bas. J'appuyais ma tête sur le dossier du fauteuil en savourant le goût amer de la dernière gorgée d'alcool de ma vie.

-À la fin du monde!

Eliandre me lança un regard plein de reproches. Je voyais ses lèvres commencer à s'animer, prêtes à me réprimander sur le danger de lancer des verres depuis le balcon. Mais comme on approchait plutôt rapidement de l'annihilation de l'humanité, elle se ravisa. Il y a de meilleurs moments pour hausser le ton que la dernière heure.

La plupart des gens tentent de faire des plans pour une bonne journée d'apocalypse. On entend de tout, mais ce qui revient le plus souvent c'est des histoires d'orgies géantes. Le jour final entièrement passé à festoyer, à profiter et abuser de tout les plaisirs physiques qu'on se refuse en temps normal. C'est carrément faux. En fait, on crève de trouille. Tous. Mais on ne cède pas à la panique, c'est bon pour les animaux, ça. On a juste une vieille peur planante, comme avant les tests de l'Académie, mais en bien plus intense. Et puis on prend conscience que rien n'a plus vraiment d'importance, alors on fait ses adieux aux camarades, aux voisins, et on passe ses ultimes instants avec sa famille ou ses amis les plus proches. On a pas envie de voir la fin en solitaire, ni entouré d'inconnus.

Du coup j'étais dans mon appartement de l'avenue des Frappeurs d'Or, sirotant un bon alcool avec ma femme. Le soleil orangé disparaissait lentement à l'horizon, et jetait encore quelques rayons oranges sur les cheminées bleues des orfèvreries et sur les toits rougeoyants. Mes deux enfants étaient là, aussi, mais ils dormaient à l'intérieur. Au tout début de leur vie, ils ne devaient même pas concevoir le concept de fin. Heureusement, il parait que la Catastrophe frappait à une vitesse vertigineuse, sans doute trop rapide pour souffrir. Elle incinérait tout en quelques fractions de secondes et avançait à une vitesse dévorante. On ne savait pas ce qui causait ça et personne n'avait même vaguement commencé à comprendre; mais vu que tout était foutu on s'en moquait un peu.

Là, ça y est. C'était le moment. De la fumée commençait à apparaître au loin, dans toutes les directions. Je me suis levé et j'ai pris Eliandre dans mes bras. Mes doigts se sont serrés sur sa peau sombre, et je me suis penché pour l'embrasser une dernière fois. Au fond, je priais, j’espérais de tout mon cœur pouvoir m'enfuir, disparaître, échapper à l'horreur d'une civilisation à l'agonie. Et c'est arrivé. Comme une chandelle qu'on allume et qui rend la vue dans les ténèbres. Soudain, je voyais et je sentais le monde. Mais avant que je puisse avoir la moindre réaction, mon "voeux" fut exaucé. Une force puissante m'arracha à l'apocalypse, à mon monde, à Ornonde, à mon balcon. A ma famille. Aux bras d'Eliandre. J'avais pu fuir, seul.

Je suis devenu bien plus qu'un homme. Mais j'ai tout perdu en chemin.


Le passé compte

Tout les arpenteurs ne sont pas égaux. Ils viennent tous d'horizons différents, de lieux différents, de vies différentes. Avant l'Étincelle, certains n'étaient que des bons à riens, d'autres d'influents personnages; certains portaient le titre de roi, d'autres vivaient dans la rue à même le sol. Tous n'entament pas leur voyage dotés des mêmes connaissances ou compétences.
Valiente a passé avec succès le Brevet Impérial de métallurgie, et travaillé plusieurs années dans une orfèvrerie où sa principale tâche consistait à vérifier la pureté et la valeur des matières premières. Puis il quitta son travail deux ans avant l'apocalypse, lorsque les premiers échos de la Catastrophe déclenchèrent des émeutes un peu partout dans le pays. Inquiet pour la sécurité de son premier enfant et persuadé que le cataclysme à venir pouvait être évité, il rejoint la brigade de sécurité populaire, une milice d'auto-défense agissant de concert avec les forces de l'ordre officielles. Il démissionna lorsque tout espoir fut perdu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de l'Æther
Maître du Jeu
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Valiente Leoni   Ven 23 Aoû - 20:54

Validé


Des pouvoirs qui nous changent de ce que nous connaissons actuellement, un personnage au passé dur qui pourra profiter d'une véritable nouvelle vie. Rien à redire,
Bienvenue Valiente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpenteur.forumactif.com
 
Valiente Leoni
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Origine :: La Fabrique d'Étincelles :: Arpenteurs délaissés-
Sauter vers: