VALIUM Aedus



 

Partagez | 
 

 VALIUM Aedus

Aller en bas 
AuteurMessage
Aedus Valium

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 25/08/2013
Age : 23

MessageSujet: VALIUM Aedus   Lun 26 Aoû - 9:13

PRÉSENTATION
d'un Arpenteur


VALIUM Aedus

Surnom/Titre : l’inconnu
Age Physique : Une vingtaine selon la logique humaine
Race : Elfe


La marque du précis solitaire.

On peut dire qu’Aedus Valium n’a jamais été totalement en phase avec lui-même avant de pouvoir se définir réellement, il a dû passer de longue heure à contempler les étoiles sur son arbre. D’une taille presque plus grande que la moyenne, il n’en est cependant que peu différent des autres de son âge. Son principal souci provient du fait que contrairement aux autres elfes qui sont eux entrainés et adorés par la population. Il faut dire que cela n’a jamais été facile pour lui de se faire des compagnons. Tout ce qu’il a pu apprendre, provient de deux choses, des livres et de sa propre expérience personnelle. On ne connaît pas l’identité de ses parents, il se trouve qu’il a été recueilli dès son plus jeune âge et il a été élevé par un vieil homme du nom de Naron. Aedus est facilement reconnaissable, en plus de sa taille supérieure à la moyenne, Aedus a une cicatrice sur la joue gauche, les yeux sombres et une peau cuivrée et les cheveux anthracite. En général, il porte des vêtements légers de couleur sombre avec une capuche. Il manie aussi bien l’arc que les dagues, ce qui en fait un chasseur de bonne qualité. D’ailleurs, il a toujours un couteau caché dans sa botte.


La rapidité physique, l’acuité mentale.

(Rouge - Célérité)
Aedus a toujours été rapide dans son genre, à force de balade dans la forêt, il a fallu apprendre à agir rapidement si on veut éviter de se faire dévorer par un monstre ou pour éviter un troupeau de bêtes enragés. Il a une façon bien à lui de comprendre des actions et à les analyser. Lorsque l’étincelle a jailli ses capacités ont été optimisées de telle sorte que chacun de ses gestes étaient aussi rapide que sa pensée, pour faire simple : sa vitesse n’était limitée que par sa volonté. Le Mana rouge émane de sa célérité lui confère cependant de temps à autre des actions chaotiques qui à premier vu manque de pertinence dans la résolution d’un problème.
(Bleu - Mentalisme)
Dès son plus jeune âge, Aedus n’était pas réellement apprécié des autres. Il avait beaucoup de mal à conserver ses repères, allant de droite à gauche sans jamais s’attacher. Personne ne sait réellement pourquoi, certains disent qu’il était trop pessimiste, d’autres qu’il avait toujours raison, d’autres encore le trouvaient étrange dans sa façon de penser, comme s'il savait des choses implicites qui n’étaient pas assez lucides pour être comprise par la masse. C’est probablement pour cela qu’Aedus n’a ressenti qu’une légère clairvoyance lorsque l’étincelle s’est déclenchée. Le fait de pouvoir manipuler les gens et de pouvoir en plus lire dans leur pensée n’était qu’une capacité de survie en plus pour Aedus. En contradiction avec son Mana Rouge, son Mana Bleu lui permet de reprendre le contrôle lorsque la situation devient trop dangereuse pour sa survie.

La destruction créatice

L’origine du mystère.
Aedus Valium est un orphelin, il a été recueilli dès son plus jeune âge par un vieil homme du nom de Naron. Il a vécu son enfance dans un village du nom d’Ormsuif. Mise à part, une enfance solitaire, Aedus a bien vécu, toute son instruction provient des livres et de son expérimentation personnelle qu’il a acquit en se promenant dans les environs de son village. Naron raconte qu’il a trouvé Aedus dans la forêt proche du village alors qu’il était parti chercher de quoi se nourrir par la chasse, avec comme unique habit, un drap blanc et un pendentif doré avec une inscription : « Aedus, eldingar ».
La vérité.
À l’âge de ses 17 ans humains, Aedus fût convoqué par Naron. Celui-ci avait pris la décision de lui dire la vérité sur ses origines et de lui remettre le fameux pendentif. À la suite de cela, Aedus se sentant trahi décida de s’exiler dans la forêt pour prendre du recul sur la situation. Il passa donc trois années entières dans la forêt travaillant ses compétences de chasseur et de combat seul. À la suite de ces années, il prit la décision de rentrer au village mais lorsqu’il rentra pour retourner voir Naron, afin de lui demander plus de réponses aux questions qu’il s’était posé pendant ces trois années, il découvrit que son village avait été dévasté par une bataille, tout le village était désormais fantôme, et il n’y avait plus personne dans celui-ci.
La révélation.
À la recherche d’indice sur l’origine de ce fléau, il trouva Naron, ensanglanté, dans sa demeure. Avec une lettre dans sa main. Il la prit, l’ouvrit et lu ceci : « lorsque je t’ai trouvé dans cette forêt, j’ai tout de suite su que tu avais quelque chose de spéciale qui coulait dans tes veines, je me suis donc renseigné sur cette plaque que j’ai trouvée autour de ton cou. La seule information que j’ai pu recueillir n’est autre que ta condition d’Arpenteur, j’ai trouvé dans un vieux livre cette phrase : « Être un Arpenteur, ce n'est pas un cadeau, c'est une destinée. Tu n'es pas moins fragile qu'avant, tu n'es pas plus savant, tu n'es pas plus agile, tu n'es pas moins mortel, tu es simplement doué de Magie. Ne fais pas l'erreur de te penser au-dessus des autres. Et surtout, n'oublie pas : l'Étincelle, on vit avec, mais surtout, on meurt avec. » . Je suis désolé de ne pas avoir pu trouver plus d’informations sur le sujet mais je pense que tu pourras trouver plus d’informations dans la grande ville, loin à l’est après la forêt, je n’ai plus beaucoup de temps alors j’ai caché mon arc et mes dagues dans la cave en dessous du tapis, il y a une trappe, ils sont à toi à présent. Va et scelle ton destin. » Juste après avoir terminé la lecture de cette lettre, Aedus alla chercher l’arc et les dagues. C’était un magnifique arc en ébène gravé et deux dagues dorées aussi légères que résistantes. Il alla ensuite dans le jardin et fit une sépulture pour Naron et y grave l’épitaphe suivante : « A Naron, homme qui m’a tout appris. ». Aedus prit ensuite un sac à dos, et tout ce dont il avait besoin pour survivre pendant son futur voyage. Et il prit la route. Lorsqu’il sortit de la maison, il se mit à courir et une étrange sensation le parcourra, il sent comme une puissance qui le poussait. C’était l’Étincelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
VALIUM Aedus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Origine :: La Fabrique d'Étincelles :: Arpenteurs délaissés-
Sauter vers: