Bodda



 

Partagez | 
 

 Bodda

Aller en bas 
AuteurMessage
Bodda

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Bodda   Mar 10 Sep - 8:15

PRÉSENTATION
d'un Arpenteur


Bodda Manzarek

Surnom/Titre : Le Sorcier-mouche
Age Physique : Une cinquantaine d'années humaines.
Race : Humain


L'AIR DE RIEN

Considérant les critères de beauté actuelles, je suis laid. Mes traits sont tirés vers le bas & fatigués, ils ne laissent peu de doutes au premier regard quant à ma santé, tant mentale que physique : J'ai la tête d'un instable. A vrai dire je n'ai jamais entraîné mon corps pour plaire, seulement pour vivre & survivre sans soucis. Ma peau brûlée par le soleil brûlant du désert que j'ai si longtemps côtoyé porte les stigmates de mes multiples expériences physiques & spirituelles, ainsi que les innombrables affrontements passés avec des animaux de toutes sortes & de tous gabarits : Cicatrices, croûtes & marques sont légions. Une fois passés ces visions, ma musculature frappe ; ni imposante ni intimidante, elle confuse le regardeur : Comment un vieil homme d'apparence si frêle & chétive peut finalement se révéler si musclé ? La vie dans le désert exige de multiples efforts & sacrifices quotidiens, c'est ainsi que le corps de celui qui y vit s'adapte, peu de masse, pour moins de faim mais plus de muscles pour plus de possibilités. Je suis ce qu'on pourrait appeler "sec", l'expression m'amuse. Mes vêtements (mocassins, vieille jupe & brassards de cuir) sont plus usuels que beaux, ils ont surtout amassé l'usage des années & leur usure avancée témoigne de leur utilisation quotidienne & prolongée.>


ROUGE & ROUGE - AURA ÂPRE D'UN HOMME DE CONNAISSANCE



Célérité – Cette étonnante capacité s'est développée tout le long de la vie "pré-étincelle" de Bodda : Où la survie dans le désert demande rigueur, effort & douleur, son corps s'est développé jusqu'à n'être plus qu'un léger tas de muscles & de nerfs prompts à toutes réactions.
Cette aptitude provient également de la manière qu'avait Bodda d'exercer son art d'homme-médecine. En effet, dans sa contrée, ceux-ci sont amenés à choisir différents moyens de transmettre leurs soins & leurs ondes à ceux qu'ils rencontraient & ceux qu'ils soignaient. Les sorciers utilisent ce qu'ils appellent "assistants", ce sont des intermédiaires qui font voyager les pouvoirs & les douleurs (dans le cas des hommes-médecine) d'un côté à l'autre. L'assistant utilisé par Bodda depuis des décennies est la danse, couplée à la petite fumée (c'est pourquoi sa sorcellerie s'appelle "La danse de la Petite Fumée). C'est une expression corporelle qui s'est extrêmement complexifiée & diversifiée au fil des ans & celle-ci demande aujourd'hui tant de force & de puissance physique que le corps de Bodda a du s'adapter en conséquence & devenir quelque-chose très agile, très rapide, très léger & très équilibré.


Chaos – Bodda est un être étrange, déstabilisant pour la plupart d'entre-nous ; il est assez inconscient de cela car il est souvent perdu dans son esprit, errant entre diverses pensées & diverses réflexions. Il doit y avoir une part d'inné & une part d'acquis dans cette "aptitude", de par le statut d'homme-médecine de Bodda, statut qui fait que les gens de sa contrée le craignent & l'évitent, car ils ne le comprennent pas ; ce depuis son plus jeune âge où, déjà, ses étranges capacités l'ont fait être remarqué par l'ancien sorcier qui est devenu son mentor & professeur.
Cet était de fait vient également de l'utilisation par Bodda de modificateurs de conscience & de perception tels que l'herbe du diable ou la petite fumée. Son esprit ne comprend pas les choses de la manière commune & ses sens sont très perturbés dans leur fonctionnement (l'un des exemples les plus simples est la capacité synesthésique de Bodda, ou le fait d'entendre les couleurs & de voir les sons). Cette altération des réactions & des stimulis environnementaux fait que les gens ne savent pas comment réagir vis-à-vis des actions & des paroles de Bodda. Cette altération intervient également dans l'utilisation de la magie à proximité du Sorcier-mouche.


LA DANSE DE LA PETITE FUMÉE

La petite fumée a toujours été la composante essentielle de ma pratique magique. C'est elle qui m'a montré la voie que je devais marquer de mon empreinte, c'est elle aussi qui m'a introduit auprès des esprits des alentours. J'ai toujours suivi ses instructions & suis devenu l'homme-médecine de ma contrée désertique, conformément à ses plans. Mais une anomalie universelle est venue perturber cet équilibre.

Du jour au lendemain, les esprits se sont mis à me parler différemment. Eux qui n'aspirent qu'à la quiétude & à la tranquillité & qui râlent lorsqu'on les appelle se sont mis à m'invectiver ; j'entendais mon nom hurlé dans les replis de la sierra où je vivais. Certaines de ces entités se mirent même à rôder autour de chez moi.

Il existe dans certains endroits ce qui s'appelle une "Confluence". Ces places, généralement cachées & très difficiles d'accès sont des points de réunion d'esprits, ceux-ci s'y rendent lorsque quelque-chose doit être changé dans la trame générale des existences & l'endroit devient un nœud spirituel intense. Si l'on négocie assez finement & que l'on fait preuve de suffisamment de présence, on peut y être convié en tant que spectateur mortel, un honneur rare. Mon nouveau statut de curiosité spirituelle me permit d'être honoré de cette invitation sans trop de difficultés. C'est ainsi que je me rendis au point de Confluence le plus proche, dans des gorges désertiques & désolées à quelques jours de marche de chez moi.

Une fois arrivé, je m'installai & me mit en position d'observation & d'écoute : La jambe gauche pliée & reposant sur le talon frappant le sol à intervalles réguliers & la jambe droite tendue devant moi ; la main gauche tapant sur la cuisse en même temps que le talon frappant le sol & la main droite couvrant ma bouche, signe de ma volonté de me taire durant la réunion.

Ces esprits, de par leurs conversations, m'apprirent que l'univers dans lequel je me trouvais devait être modifié, & que je ne pouvais pas en être témoin. Un trop grand pouvoir coulait en moi pour n'être utilisé que par ma petite personne, selon eux. Rien ne les poussa à me prévenir de cet état de faits mais ils pensaient que ma présence dans cette trame allait créer une anomalie qu'ils ne pouvaient pas contrôler & ils ne désiraient pas voir leur monde changer d'une manière qu'ils ne voulaient pas. C'est ainsi que je dus absorber l'herbe du diable.

Ce mélange millénaire n'était réservé qu'à de grandes occasions, des pow wow magiques par exemple, je fus très honoré & très surpris d'être l'objet de si grandes considérations. Mon âge avancé m'avait permis de voir beaucoup de rituels mais celui-ci dépassait mon entendement, jamais je n'avais vu une telle réunion d'esprits, ils étaient, au bas mot, plusieurs centaines à m'observer absorber l'herbe du diable. Cette plante, aux couleurs changeantes & à l'odeur de soufre me fit suffoquer lorsque je la fumais bourrée dans ma pipe.

C'est alors qu'il se produisit quelque-chose que je ne pus soupçonner. Les esprits se mirent à m'attaquer. D'abord de petites touches, pour que ceux-ci testent leur adversaire - en l’occurrence moi - puis des frappes de plus en plus fortes. Je me retrouvai baladé d'esprit en esprit. Au milieu de leurs hurlements de joie & de haine, ils me criaient dessus, me disaient que mon pouvoir était trop grand pour un humain comme moi, que je devais le leur donner. Je ne pouvais pas concevoir que ces esprits étaient si malfaisants & si néfastes ; un tas de choses s'ouvrirent à mon esprit, je compris alors que la plupart des esprits de mon monde étaient simplement maléfiques, le désert omniprésent témoignait de leur mauvaise gestion de ce monde, les innombrables guerres qui le déchiraient n'étaient que les témoins de leur manque de contrôle sur la trame. Il devait bien exister quelques esprits bénéfiques, ici ou ailleurs ? J'aimerai les rencontrer, comprendre leurs actions & leurs motivations. A cette pensée, je sentis un feu très fort & très agréable dans mon intérieur. Malgré les innombrables coups que je venais de prendre & les douleurs qui me tiraillaient, je trouvais une nouvelle force venant de mon estomac. Les esprits autour de moi occupés à me lyncher durent la sentir car ils reculèrent tous de quelques pas. Un cercle vide s'était formé autour de moi, entre ma carcasse & ces centaines d'entités occupés à déverser leur haine, agglutinés les uns contre les autres.

Je me relevais alors. J'avais les jambes molles. Elles étaient devenues démesurément longues. Je sentais mes genoux fléchir comme d'immenses perches de saut en hauteur : ils tremblaient & semblaient avoir une consistance élastique. Je me suis avancé, les mouvements de mon corps étaient lents & hésitants, une sorte de frémissement me parcourait. J'ai baissé les yeux & j'ai vu soudain mon sac & ma pipe par terre, très loin en-dessous de moi ; il y avait aussi des esprits, médusés & impuissants, certains avaient déjà commencé à fuir à la vue de la force qui coulait dans mes veines & de ce que j'étais capable d'accomplir. J'ai fait un autre pas, qui m'a semblé encore plus long & plus élastique que le précédent. Et là, j'ai pris mon essor. Je me rappelle être redescendu une fois ; j'ai poussé des deux pieds & je suis parti en arrière, en vol sur le dos. Je voyais le ciel sombre autour de moi, je passais à côté des nuages. J'ai fait une contorsion pour pouvoir regarder vers le bas & j'ai vu la masse sombre des montagnes. J'allais à une vitesse extraordinaire, les bras le long du corps, la tête servait à me diriger : rejetée en arrière, je décrivais des cercles verticaux. Je pouvais changer de direction en l'inclinant sur le côté. Jamais je n'avais éprouvé un tel sentiment de liberté & de vitesse. Cette obscurité merveilleuse me donnait bien une impression de tristesse, comme si j'avais désiré quelque-chose, comme si j'avais découvert le véritable lieu qui me convenait. J'ai regardé tout autour de moi, ce n'était plus la nuit mais un infini spatial incroyable. Oui, c'était bien là que je me sentais triste & heureux à la fois, mon chez-moi. J'ai constaté que cet espace infini était serein, tout en recelant une inconcevable puissance

J'ai vu soudain qu'il était temps de redescendre. C'était comme si j'en avais reçu l'ordre de la part de l'herbe du diable elle-même. J'ai commencé à voltiger comme une plume. Les mouvements latéraux me donnaient la nausée, je descendais lentement, avec des soubresauts, comme si l'on m'avait tiré avec des poulies. Je sentais ma tête vouloir éclater sous l'effet d'une violente douleur. L'obscurité & l'espace m'enveloppaient, j'avais l'impression d'être suspendu dedans.


J'eus alors la sensation de me réveiller. J'étais de nouveau dans la Confluence, toujours aussi nocturne mais cette fois complètement vide. La confluence était redevenue un bout de désert vide & silencieux me livrant à moi-même avec ce tout nouveau pouvoir absolument dément & insoupçonné. Cette toute nouvelle sensation me laissa sur ma faim. Je désirai plus de force & plus de puissance. Sans volonté aucune de domination ou à des fins néfastes ; je désirais seulement une connaissance ainsi que des pouvoirs accrus perpétuellement, & j'étais bien décidé à aller la chercher partout où je pourrai. Je sentais qu'en moi bouillonnaient de nouvelles choses, & que celles-ci me permettaient de me déplacer dans des endroits insoupçonnés. J'étais libre de mes déplacements à travers des univers entiers, pas une seconde de plus je ne restais dans celui que j'avais toujours connu ; le voyage commençait.



LA MODIFICATION DE LA PERCEPTION

De par sa longue expérience psychotropique, Bodda a vu sa perception du monde changer. Ses facultés sensationnelles, sensorielles & sensitives ont été modifiées essentiellement par l'herbe du diable & la petite fumée. Ceci fait qu'il ne perçoit pas le monde comme vous & moi mais par le biais de stimulis propres à lui-même.
Cela ne change en rien la puissance de ses capacités ou l'étendue de sa compréhension & de sa connaissance. Ils ne comprend ni ne connait plus qu'un autre, il le fait juste d'une façon différente.
Les objets de pouvoir qui l'accompagnent, telle que sa pipe à fumée ne le rendent en aucun cas plus puissant, ils ne disposent pas non plus d'un quelconque pouvoir.


Dernière édition par Bodda le Mar 17 Sep - 1:49, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Observateur de l'Æther
Maître du Jeu
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2013
Localisation : Dans l'observatoire des plans

MessageSujet: Re: Bodda   Jeu 12 Sep - 9:20

En attente


Bonjour.
Bienvenue. Bien que ta fiche soit plutôt intéressante, il reste de nombreux points à éclaircir avant que nous ne puissions te valider. Sans plus attendre, en voici la liste.

  • Race : Homme-insecte (Nantuko) est une race à part entière. Or, ton avatar et tes descriptions semblent plus correspondre à un humain qu'à un membre de cette race.
  • Avatar : La taille de l'avatar ne correspond pas aux normes du forum (disponibles dans le règlement), si cela provient d'un souci avec l'ajustement automatique, nous serons ravis de t'aider (d'une manière très simple, il suffit d'entrer l'adresse de l'image dans le champ "Lier l'Avatar à partir d'un autre site")
  • Objets magiques & pouvoirs annexes : Un Arpenteur ne dispose au départ que de ses deux pouvoirs liés aux manas, rien d'autre. Les objets magiques, quelles que soient leurs limites, ne sont disponibles que comme récompense lors de certains événements ou missions.
  • Pouvoirs de Mana : Nous aimerions une description claire et selon tes propres termes des effets de tes pouvoirs. Les exemples donnés dans "la magie et les cinq manas" sont délibérément très larges. Tu peux très facilement trouver des exemples d'appropriation des pouvoirs dans les autres fiches (le pouvoir de Chaos y est très courant et Denpo possède également le pouvoir de Célérité), ce sont avant tout des exemples de ce qui peut être fait, il existe bien d'autres possibilités, mais ils gardent une valeur en tant que sources d'inspiration.
  • Test RP : Pour finir, il faudra bien évidemment accorder le test RP aux changements ci-dessus.
    Une précision également : les esprits sont généralement une race visible de tous et présents sur certains plans, mais loin de l'être sur tous. Qu'il en existe dans ton monde d'origine, qui ne soient pas visibles au commun des mortels, est une possibilité. Néanmoins, il est impossible qu'ils aient une connaissance des détails concernant les Arpenteur. Qu'ils te considèrent comme un être potentiellement nuisible à cause de l'éveil de tes manas, ok. Qu'ils en sachent plus sur l’Étincelle et le voyage dans les plans, non.

Voilà, je pense que tout est dit. Bon courage pour ta mise à jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bodda

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: Bodda   Jeu 12 Sep - 19:07

Voilà. J'espère que les modifications que j'ai apportées sont satisfaisantes.
Il n'y a que l'avatar que je n'ai pas réussi à changer, donc je vous laisse le soin d'y apporter les modifications que vous désirez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Observateur de l'Æther
Maître du Jeu
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2013
Localisation : Dans l'observatoire des plans

MessageSujet: Re: Bodda   Ven 13 Sep - 19:06

En attente



Bonjour.

Quand je parlais des objets magiques & pouvoirs annexes, je faisais également référence à cette partie de la description.
Citation :
ils contiennent en revanche un grand pouvoir, contenus retenus des centaines de rituels pratiqués par ma personne alors que je les portais, ils sont les témoins directs de ma pratique de la magie.
Malgré la précision finale, si on te laisse avec cette main tendue, on sait d'expérience que certains vont s'en servir comme prétexte pour tenter de prendre le bras.
Ensuite, pour ce qui est des pouvoirs de mana, une ou deux questions histoire d'être sur la même longueur d'onde :
- Ton pouvoir de Célérité te rend juste plus rapide, c'est ça ? (la mention des soins dans la description pose le doute)
- Celui de Chaos perturbe l'usage du mana alentour en causant des effets chaotiques et est en quelque sorte lié aux perceptions anormales du personnage ?

Concernant l'avatar, si tu as l'image d'origine, tu peux me l'envoyer par MP ou essayer de négocier avec un de nos membres ayant quelques talents de graphistes si tu veux quelque chose de plus travaillé (Kobito, par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bodda

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: Bodda   Dim 15 Sep - 10:53

(Desole si les accents manquent a l`appel mais j`utilise un clavier anglais presentement)

Hmm... Je ne sais pas trop quoi changer pour montrer que je n`utiliserais pas ces objets, mais c`est le cas, je n`en ferai aucun usage.

Le pouvoir de celerite me rend plus rapide oui. Apres si cela ne le rend pas trop puissant, il me rend plus fort et plus vif.

Concernant le pouvoir de chaos, ma reponse a ta question est oui.

Enfin, concernant l`avatar, probleme regle, dis-moi s`il convient dans sa forme actuelle.


Cordialement


Edit Kobito : Pour l'avatar, je sais qu'il est marqué sur le règlement que la hauteur est laissée au libre choix du joueur, mais pour un souci d'esthétisme et d'homogénéité par rapport au design du forum, je me permets de te demander une hauteur d'avatar comprise entre 350 et 400px. Si tu veux que je m'en charge, tu peux m'envoyer le lien de l'image d'origine par mp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Observateur de l'Æther
Maître du Jeu
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2013
Localisation : Dans l'observatoire des plans

MessageSujet: Re: Bodda   Lun 16 Sep - 17:55

En attente


Courage, nous y sommes presque !
Bodda a écrit:
Hmm... Je ne sais pas trop quoi changer pour montrer que je n`utiliserais pas ces objets, mais c`est le cas, je n`en ferai aucun usage.
En fait, ce n'est pas l'usage qui gène, c'est le fait que tu les aies. Enlève juste le fait que ces objets "contiennent un grand pouvoir" (ou un pouvoir tout court) dans la description et ce sera ok.

Bodda a écrit:
Le pouvoir de celerite me rend plus rapide oui. Apres si cela ne le rend pas trop puissant, il me rend plus fort et plus vif.
Oui, pour la vivacité/réactivité/vitesse de manière générale. La force, c'est un domaine à part. (Je sais que si on suit la Physique, c'est +- lié, mais on est dans un univers de magie où les lois de la Physique sont sans cesse bafouées par le premier mage venu)

Pour l'avatar, Kobito t'a répondu et je n'aurais pas mieux dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bodda

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: Bodda   Mar 17 Sep - 1:47

Je pense que tout est OK, j'ai modifié ce qui était demandé, je n'attend plus que la réponse de Kobito concernant l'avatar.

Edit Kobito : Une réponse ? A quelle question ? Je t'ai dit, plus haut, que si tu avais besoin d'aide pour ton avatar, il te suffisait de m'envoyer un mp avec le lien de l'image d'origine. Je n'ai rien reçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bodda   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bodda
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Origine :: La Fabrique d'Étincelles :: Arpenteurs délaissés-
Sauter vers: