Mymeï Soyokaze



 

Partagez | 
 

 Mymeï Soyokaze

Aller en bas 
AuteurMessage
Mymeï Soyokaze

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 13/09/2013

MessageSujet: Mymeï Soyokaze   Ven 13 Sep - 23:33

PRÉSENTATION
d'un Arpenteur


SOYOKAZE MYMEÏ

Surnom/Titre : Blablabla
Age Physique : 20ans
Race : Kitsune


Que suis-je?


La demoiselle est une tâche aisée. Une fourrure blanche comme la neige pour deux yeux de saphir, un museau fin et pointu à l'image du commun des kitsunes. Que pourrait-on rajouter? On peut noter la présence de poils plus long au niveau de sa tête, une sorte de chevelure ,souvent nouée, et dont les racines se perdent dans la fourrure. Elle est blanche également,  la couleur qui la caractérise parmi son peuple bien qu'assez commune. Sa taille désormais, une taille on ne peut plus banale pour une demoiselle du peuple renard, 1m70 environ. Quant à sa corpulence, elle n'est n'y marquée par la maigreur, ni par l'obésité mais marquée par la finesse de ses muscles. La force n'est effectivement pas ce qui la caractérise, préférant un semblant de finesse qu'une brutalité pure. Cependant, ce qu'elle ne gagne pas du côté de la force, elle le gagne en souplesse, en rapidité. Après, on pourrait également dire d'elle, qu'elle a un aspect sauvage du à la race, une apparence atténuée par le regard qu'elle porte sur le monde. Un regard pétillant de curiosité, d'émerveillement, dès que son attention se trouve être sous le charme d'un petit rien du quotidien ou par un objet peu conventionnel. Si tel n'est pas le cas, alors vous vous frotterez à sa nonchalance apparente, à cet air calme et serein, qui donne l'impression d'une demoiselle hors du monde, hors d'atteinte. Vous savez, ce petit air qui fait frémir les plus colériques, qui parfois s'enchérit avec un léger sourire pour les faire craquer. Un pendentif pour seul bijou, pour seul ornement avec, parfois, des anneaux sur ses oreilles. Quant à sa garde robe, elle varie selon les besoins mais surtout, selon ses humeurs. Tantôt élégante, tantôt frustre, toutes couleurs confondues, tout styles portés. Pourquoi se contenté d'une seule méthode pour se vêtir?


DMa petite brise... (Air élémentaire)
Le vent, masse invisible et insaisissable, est l'élément avec lequel elle présdente le plus d'affinité. La douceur d'une brise estivale, la douceur d'une caresse effleurant votre joue, voilà sa maîtrise. Fendre le monde physique par une lame invisible, donner naissance à un ouragan, semer la terreur avec des typhons, soulever de véritables tempêtes, etc... e côté destructeur de cet élément est également à sa portée. Mais... actuellement en de moindres mesures. Il est tellement difficile de cerner l'insaisissable, de le maîtriser. De plus, on ne dépense pas autant d'énergie pour un doux zéphyr que pour une bourrasque, ainsi, pour qui ne maîtrise ni son énergie, ni sa concentration, cela peut rapidement tourner au désastre écologique! Maîtrise de soi, voilà la clé.


TEST RP


Le ciel.

Berceau des étoiles, coeur des rêves, combien de plumes usées aux descriptions de cet espace aux allures d'infini? Combien de rêveurs, de fous, d'excentriques, de poètes, de scientifiques, d'humbles mortels n'ont-ils songer à toucher cette paroi azur aux milles secrets? Que seuls oiseaux et créatures mystiques, aiment parcourir? Quelques membres de notre village ont déjà put côtoyer les hauts cieux, quelques hardis prêt à tout pour réaliser ce vieux rêve si cher aux êtres vivants et moi, comme eux, toucher le nuage au-dessus de ma tête m'attirer plus que de raison. C'était ma seule et unique idée, ma seule et unique aspiration à laquelle je m'employais tout les jours. Pour avoir cette chance, il existait bien deux chemins officiels, et d'autres officieux. Soit il fallait faire partie de l'armée de l'air, côté machine ou organique, les griffons restaient avant tout privilégié par leur mobilité et leur rapidité, bien que les machines étaient plus utiles pour le transport de matériels ainsi que pour les voyages les plus longs. Soit, il fallait démonter quelques dons envers les animaux, et devenir un dresseur. Mais c'étaient des chemins bien trop conventionnels à mon goût, la liberté bien trop entravée. À quoi bon pouvoir fendre le ciel s'il faut demander la permission de voler? Pour moi, c'était d'un ridicule!


AUTRE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed sed lorem sed nibh facilisis blandit. Praesent libero nisl, pharetra sit amet rutrum nec, lobortis at massa. Ut augue nulla, hendrerit sed pharetra vitae, euismod eget est. Cras elit arcu, auctor id porttitor nec, elementum nec neque. Mauris aliquam, ipsum in gravida ullamcorper, libero turpis mollis felis, id dictum orci nisi a massa. Sed blandit lacus vitae libero aliquam malesuada. Etiam laoreet fringilla urna sit amet accumsan. Duis tristique, purus ac venenatis cursus, odio tortor aliquet sem, eu auctor metus massa non turpis. Proin feugiat lorem ac purus rhoncus vel cursus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mymeï Soyokaze
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Origine :: La Fabrique d'Étincelles :: Arpenteurs délaissés-
Sauter vers: