Ellesme Lorien



 

Partagez | 
 

 Ellesme Lorien

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellesme Lorien

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 29/12/2013
Localisation : Dans les esprits

MessageSujet: Ellesme Lorien   Mar 31 Déc - 10:47

PRÉSENTATION
d'un Arpenteur


Ellesme Lorien

Surnom/Titre : La contemplative omniscience
Age Physique : Vingt-sept ans
Race : Elfe


DESCRIPTION PHYSIQUE

Ellesme le savait, le corps était un moyen de connaître autrui. S'il y avait bien une vérité claire et distincte dans son esprit, outre sa capacité de penser, c'était celle de l'expérience du regard. Le regard, bien qu'insaisissable, ne pouvait tromper. Il n'existait pas de fausses apparences et il n'existait pas non plus de nature cachée derrière un corps.

Que pouvait-on voir lorsqu'on regardait Ellesme ? Nous pouvions, tout d'abord, voir qu'il s'agissait d'une femme d'assez grande taille. Il émanait d'elle une aura de présence absolue. Pourquoi ? En vérité, il s'agissait de ses yeux. Ils étaient si blancs que nous avions l'impression qu'elle ne voyait pas. Et cela était, effectivement, le cas. Pourtant, pourtant elle donnait l'impression de voir. De voir absolument tout ce qu'il y avait à voir autour d'elle, jusqu'à penser véritablement qu'elle pouvait se voir elle-même.

En plus de ce regard à la fois éteint et omniscient, son visage était posé. Ses traits étaient d'une grande douceur et paraissaient porter une grande sagesse. Parfois même, elle semblait fatiguée. Cette idée de lassitude se vérifiait lorsque nous pouvions voir ses longs cheveux, également blancs. Pourtant, elle ne renvoyait pas l'image de vieillesse que pouvait laisser paraître ses cheveux. Au contraire, elle semblait même porter l'expérience d'une longue vie sur un visage d'une beauté douce et apaisante.

Non, il n'existait pas de nature masquée derrière une apparence, comme un comédien pouvait porter un masque. L'apparence était la nature de l'individu, elle se dévoilait aux yeux des autres. Celui qui regardait attentivement pouvait comprendre autrui, mais surtout pouvait le connaître.


MAGIE DE LA CONTEMPLATION

L'illusion comme maîtrise...

Ellesme a bien saisi l'importance du regard. Seul le regard nous permet de constituer le monde ainsi que les êtres qui nous entourent. Celui qui regarde à un contrôle absolu sur le monde extérieur, car il prend connaissance de son être. Aussi, celui qui regarde autrui, découvre son apparence qui se dévoile à lui. Or la connaissance, qui lorsqu'elle est utilisée intelligiblement, est l'arme la plus puissante et la plus redoutable.

C'est pourquoi Ellesme peut implanter des visions purement visuelles dans l'esprit des autres. Son action est psychique, elle n'a aucun impact sur le physique. C'est-à-dire que celui qui subit une de ses visions aura l'impression de réellement voir l'objet de sa vision. Néanmoins, si elle arrive à modifier la vision du monde dans le regard d'autrui, elle possède un grand pouvoir. Avec cela elle peut modifier la constitution du monde chez quelqu'un. Autrement dit elle a le pouvoir de changer l'apparence de ce qui se dévoile aux yeux d'autrui, néanmoins, seulement dans son esprit.

Grace à cette maitrise, elle peut également paraître ce qu'elle n'est pas aux regards des autres. La connaissance d'autrui passant par le regard, elle peut implanter une image d'elle, qui n'est pas ce qu'elle est. Ainsi elle peut ne pas dévoiler sa véritable nature.

En quelque sorte elle peut modifier, dans l'esprit d'autrui, l'apparence du monde ou de soi, qui se dévoile aux regards.


Mentalisme comme connaissance...

Nous retrouvons ici la magie qui fonde la puissance première de Ellesme. Nous avons découvert qu'elle était aveugle et que pourtant, elle semblait voir absolument tout ce qui l'entourait. En réalité, elle possède la puissance de lire, d'une certaine manière, l'esprit d'autrui. Par conséquent elle peut prendre connaissance de ce que voit l'individu et grâce à son premier pouvoir, qui est l'illusion, elle peut implanter dans son propre esprit ce que voit autrui.

Sa conception du monde passe donc, non pas par son propre regard, mais par celui des autres. Elle peut, en quelque sorte, lier son esprit avec celui d'autrui afin de voir ce que ce dernier peut percevoir du monde ou des autres.

Ellesme est sans cesse hors d'elle-même. Elle est constamment dans l'esprit des autres pour constituer le monde qui l'entoure. Cela est à la fois une faiblesse et une grande force. Elle s'efface d'une certaine manière devant le monde, pour adopter un point de vue purement passif. Elle se place dans un rôle de contemplation et s'éloigne de plus en plus de l'action.

Néanmoins, l'homme a une conception du monde assez restrictif étant donné qu'il doit nécessairement se contenter de son propre regard, c'est-à-dire de son propre point de vue. Or Ellesme peut voir ce que plusieurs individus peuvent voir, ainsi elle porte un regard omniscient et objectif sur le monde. Elle voit exactement ce que voit autrui, de la même façon que celui-ci perçoit le monde. D'une certaine manière, elle a la capacité de voir, en même temps, devant et derrière un objet.

Son esprit est sans cesse hors d'elle-même, ce qui lui permet d'être omnisciente dans le monde qui l'entoure. Cependant, sa capacité de percevoir l'esprit d'autrui est restreint dans un rayon de cinquante mètres environ, seulement chez les êtres qui ont la compétence de voir. Si bien que la multitude est une force tandis que la solitude est une faiblesse.



TEST RP


Le sanctuaire avait été bâti bien au-delà des frontières de la ville. Il s'agissait d'un lieu paisible, où chacun pouvait venir se ressourcer. C'était l'endroit idéal pour se retrouver seul, car on y venait le plus souvent, qu'une fois dans l'année. Ses hautes tours assuraient une puissante domination sur la nature qui l'enveloppait, sans toutefois l'étouffer. Des fleurs grimpaient le long des murs, laissant échapper une douce odeur de printemps dans l'atmosphère. Au centre il y avait un arbre blanc et très grand. Ses feuilles, elles aussi, étaient blanches, et lorsque le vent soufflait, un chant à la fois lointain et affligé semblait s'en échapper. Il y avait, autour de cet arbre, de majestueuses statues représentant des elfes fiers dont les traits étaient calmes. Ces visages étaient figés à jamais dans une sérénité rassurante. Leurs regards étaient vitreux et fixaient un même point sans donner l'impression de le percevoir véritablement. Pourtant une force impénétrable émanait de ces yeux. Ces regards paraissaient tellement présents que l'on pouvait croire que ces statues voyaient réellement.

Une elfe se tenait là, à genoux et insignifiante, parmi ces entités.

« Mes yeux... mes yeux ! » pensa-t-elle tristement.

Son regard, avec le temps, était devenu translucide. Elle porta ses fines mains à son visage pour dissimuler les quelques larmes qui coulaient. Désormais ses yeux ne voyaient plus, ils étaient aussi blancs que ceux des statues. Elle était venue au sanctuaire tellement de fois, que même aveugle, le chemin n'avait pas été difficile à retrouver.

Elle avait l'horrible sensation d'être présente parmi des absences sans nom. Plongée dans des ténèbres constantes, elle se sentait vivre dans le noir, comme si elle était seule à exister dans un monde éteint.

L'elfe s'écroula sur le sol, enfouissant son visage dans la terre. Elle avait peur. Ce n'était pas n'importe quelle peur. Il ne s'agissait pas d'une simple crainte face à quelque chose. Il n'y avait justement plus aucune chose devant laquelle avoir peur. Son angoisse venait de l'absence. Plus rien n'existait autour d'elle. C'était face à ce néant absorbant qu'elle avait peur.

Ce monde qu'elle avait autrefois connu n'apparaitrait plus jamais devant elle. D'une certaine façon ce monde n'existerait plus à ses yeux. Elle se souvenait, douloureusement, de cette sensation qu'elle éprouvait lorsqu'elle caressait du regard l'être des choses qui lui était donné. Désormais, comment pourrait-elle voir cela, voir tout simplement ?

Dorénavant, seule son imagination pouvait constituer le monde qu'elle avait autrefois connu. Il s'agissait de simples images, dont elle avait le souvenir, qui occupaient son esprit. Ce n'était plus véritablement l'image de la chose elle-même, ce qu'elle laissait paraître. Mais, imaginer le monde n'était pas être dans le monde ! Elle se tenait dorénavant en dehors, enfermée dans son propre esprit, condamnée à imaginer.

Elle plongea sa main dans la terre, creusant avec ses ongles. Elle heurta une racine qu'elle imagina blanche. Se relevant doucement, elle se dirigea les mains tendue devant elle, vers l'arbre blanc. Lorsque ses mains touchèrent son écorce, un doux sourire apparut sur son visage. Elle revoyait dans son esprit, l'image de cet arbre qui était si grand. Mais, avec angoisse, elle réalisa que l'image s'était figée en elle. L'arbre ne pouvait plus vivre en elle. Comment pouvait-elle donc constituer son être dans son propre esprit ? Cela était impossible. Il fallait qu'elle perçut l'arbre pour pouvoir voir son être, mais cela était désormais impossible.

Tandis qu'elle restait le front contre l'écorce de l'arbre blanc, elle entendit le chant d'un oiseau. Il était clair comme s'il s'agissait d'une mélodie jouée d'un instrument à vent. Elle l'écouta, oubliant peu à peu ce qui la tourmentait, ce qui occupait son esprit ainsi que le néant qui l'entourait. Bientôt elle fut comme envoutée.

Puis son esprit sembla percuter quelque chose. Ce ne fut pas douloureux, au contraire. Elle vit en elle comme une lumière perdue tandis que le chant se faisait plus fort. Puis, tout à coup, il lui sembla qu'elle était cet oiseau qui chantait si harmonieusement. Une forte lumière envahit son esprit et elle vit ce qu'elle ne verrait plus jamais de ses propres yeux. Elle se vit elle-même, mais vue du ciel, qui levait le menton comme étonnée de ce qui lui arrivait. Enfin, elle prit conscience qu'elle percevait ce que voyait l'oiseau.

Elle se vit alors, fléchir les genoux et tomber une nouvelle fois au pied de l'arbre. La connexion entre les deux esprits s'interrompit.

« Mais... qu'était-ce ? » s'interrogea-t-elle.

Elle se releva soudainement, complètement désorientée. Tendant l'oreille, elle chercha à entendre une nouvelle fois le chant de l'oiseau, mais celui-ci s'était tu. Elle leva les mains au ciel et l'implora de chanter à nouveau. Mais elle ne reçut aucune réponse en retour.

Alors, elle voulut effleurer l'esprit de l'oiseau une fois encore. Cependant lorsqu'elle laissa échapper son esprit hors d'elle, elle eut l'impression d'être aspirée comme si quelqu'un cherchait à capturer ses pensées. Même son corps semblait bousculé par de fortes bourrasques. Puis, tout à coup, l'agitation cessa. Ses pieds touchèrent un sol ferme, mais son esprit semblait s'être échappé de son corps. Son esprit était en chacun des êtres présents autour d'elle. Elle ressentait tout ce qui l'entourait et un flot continu d'images défilait derrière ses paupières.

Elle n'était plus au sanctuaire, l'arbre blanc n'était plus, ni toutes ces statues hautes et fières. Le monde lui apparaissait à nouveau, mais il s'agissait d'un monde tout autre que celui qu'elle avait connu. Si elle ne pouvait plus constituer le monde à travers son propre regard, elle observerait le monde à travers les autres.

Qui était-elle au fond ? Elle était ce que les autres avaient fait d'elle, car désormais autrui la constituait. Le regard des autres allait constituer le monde qui l'entourait, et c'est parce qu'il ne s'agissait pas de son propre regard, qu'elle verrait le monde comme jamais personne auparavant.




AUTRE

Je n'ai pas développé le plan d'Ellesme dans cette présentation. Peut-être y reviendrais-je durant ma progression en RP.



Dernière édition par Ellesme Lorien le Ven 3 Jan - 18:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Observateur de l'Æther
Maître du Jeu
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2013
Localisation : Dans l'observatoire des plans

MessageSujet: Re: Ellesme Lorien   Ven 3 Jan - 1:16

En attente


Bonjour et bienvenue parmi nous (ainsi que nos meilleurs vœux en cette nouvelle année),

C'est une excellente fiche, menée par une excellente plume également, chose qu'on ne peut qu’apprécier. Cela dit, une ou deux petites précisions concernant tes pouvoirs, pour que nous soyons certains d'être sur la même longueur d'onde s'imposent avant une validation en bonne et due forme.

  • L'illusion comme maîtrise...
    Ce pouvoir permet d'implanter une illusion visuelle dans l'esprit d'autrui, nous sommes d'accord ?
    Trouble-t-elle les autres sens pour que les autres informations perçues restent en accord avec la vision ?
    Exemple : Imaginons qu'Ellesme désire implanter la vision d'un rossignol chantant dans les bois. La musique est incluse ?
  • Mentalisme comme connaissance...
    Cette faculté permet de voir à travers les yeux des autres créatures présentes (encore une fois, n'hésite pas à confirmer/infirmer). Leur façon de percevoir le monde influe-t-elle sur les choses vues ou est-ce une vision objective ? De même, si elle "pirate" la vision d'une personne souffrant de troubles visuels ?


Voilà, ce ne sont que de légers détails et la validation devrait suivre une fois ceux-ci élucidés.

Encore désolé pour le retard de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellesme Lorien

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 29/12/2013
Localisation : Dans les esprits

MessageSujet: Re: Ellesme Lorien   Ven 3 Jan - 10:26

Bonjour et mes meilleurs voeux également !

Concernant le premier pouvoir, c'est-à-dire l'illusion, je partais effectivement du principe que tous les sens étaient impliqués étant donné qu'il s'agit de l'esprit. Je considère que l'esprit a le pouvoir de surpasser les sensations, donc si Ellesme touche l'esprit d'autrui, les sens sont également impliqués. Par compte, ce ne sera qu'une sensation justement, car en réalité elle n'agit pas sur le monde, elle agit seulement sur l'esprit.

Et le second pouvoir, il s'agit d'une vision purement objective. Elle perçoit ce que voit autrui, autrement dit elle reçoit d'une certaine façon des images continues. Elle ne voit pas l'interprétation que la personne se fait du monde. Donc si l'un est albinos, par exemple, elle verra le monde avec le trouble de la personne. Cependant, comme elle voit le monde à travers plusieurs esprits, même si on considère que la vision d'un être vivant donne un point de vue subjectif, Ellesme possède un point de vue objectif, car d'une certaine façon (selon l'effectif) elle a la possibilité de tout voir.

J'espère avoir apportée les précisions nécessaires, effectivement je n'avais pas été très explicite sur ces détails. J'ai donc édité de façon à exposer clairement ces idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Observateur de l'Æther
Maître du Jeu
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2013
Localisation : Dans l'observatoire des plans

MessageSujet: Re: Ellesme Lorien   Ven 3 Jan - 18:02

En attente


Tout compte fait, une étape supplémentaire va être nécessaire avant que tout soit en ordre.

Concernant L'illusion comme maîtrise... :
Après discussion avec mon collègue, nous restons convaincu qu'une illusion avec un tel potentiel qui ne serait pas uniquement limitée à la vue serait un peu trop. Une illusion purement visuelle, qui n'a de limite que les cinquante mètres de rayon du pouvoir précédent est déjà un atout très intéressant.
De même, puisque ton concept de personnage tourne fortement autour de la vision, cela serait certainement plus approprié de se concentrer sur cet aspect.

Dans le cas où cette possibilité ne correspondrait pas à tes attentes, nous restons, bien sûr, ouverts à la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellesme Lorien

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 29/12/2013
Localisation : Dans les esprits

MessageSujet: Re: Ellesme Lorien   Ven 3 Jan - 18:11

Soit, la sensation sera donc purement visuelle. Modifications apportées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Observateur de l'Æther
Maître du Jeu
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2013
Localisation : Dans l'observatoire des plans

MessageSujet: Re: Ellesme Lorien   Ven 3 Jan - 18:15

Validé


Voilà qui est en ordre. Bienvenue parmi nous.
Si tu as des questions, le Maître de l'Aether et moi-même sommes disponibles par MP.
Bon amusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ellesme Lorien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ellesme Lorien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Origine :: La Fabrique d'Étincelles :: Arpenteurs délaissés-
Sauter vers: