ELISÅBA KALÌAÑI



 

Partagez | 
 

 ELISÅBA KALÌAÑI

Aller en bas 
AuteurMessage
Alvanyannni

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 23/01/2014
Localisation : L'Entre-Monde

MessageSujet: ELISÅBA KALÌAÑI   Mar 28 Jan - 21:14

ELISÅBA KALÌAÑI, Musicienne des Limbes


Informations de base

ELISÅBA KALÌAÑI arrive tout droit d’un plan modeste. Tellement modeste que malgré la sollicitude d’un elfe qui l’a prise sous sa protection et a essayé de l’initier au transplanage elle ne parvient pas à le rejoindre. Pourtant c’est sa priorité car lorsqu’elle en fut expulsée par l’étincelle, des évènements tragiques impliquant ses proches s’y réroulaient…


Pouvoirs

Chant de l’âme
Etait-ce prédestiné ? Est-ce le hasard ? La jeune fille a un don pour la musique. Elle chante d’une voix cristalline et joue à merveille de la flûte traversière. Si bien qu’elle est capable par son chant ou sa musique d’inspirer les émotions les plus diverses à sa cible si tant est qu’elle soit à portée de son. Ce peut être un avantage indéniable car on ne perçoit pas de prime abord que ce que l’on ressent est induit par sa musique. Cette magie lui permet donc d’insuffler au choix courage ou abattement, compassion ou colère… Elle est capable par son chant ou sa magie de tenir compte de l'ambiance sonore environnante pour sculpter les émotions qu'elle veut distiller. Ainsi même en cas de brouhaha sa cible sera affectée. De même, les ondes de sa flûte contrairement à son chant s'dressent directement au cerveau de la cible qui même sourde en est affectée. Cependant elle a ses limites. Notre arpenteuse est bien plus parcourue d’émotions positives. Aussi a-t-elle plus de mal à en faire vivre des sentiments négatifs. Il lui faudra alors beaucoup plus de temps pour forger ses mélodies et ses nuances alors qu’en quelques secondes elle peut vous transporter d’allégresse. Deuxième limite c’est la focalisation de sa magie véhiculée par le son. Vous l’aurez compris c’est souvent toute une zone qui est affectée et ce n’est pas toujours pratique. Son chant en particulier rayonne autour d’elle. C’est pourquoi avec sa flûte elle travaille à rétrécir l’angle de projection ; Elle parvient à le limiter à 90° mais c’est encore à ses yeux, insatisfaisant….
Pyromancie
Ce qui l’a en revanche bien plus surprise fut de découvrir sa capacité à manipuler le feu. Elle est capable de le faire naître spontanément si la température n’est pas trop basse de le sculpter et le projeter. Pour être honnête, cette magie lui fait un peu peur et elle évite de l’utiliser du coup son don n’a qu’un rayon d’action de 5m et le volume maîtrisé n’excède pas 1m3. Le jour où elle aura décidé de se l’approprier vraiment elle pourra peut-être faire évoluer ce talent mais pour l’instant elle ne s’en sert que pour le quotidien ou alors se défendre



Notes

A la recherche de son plan d’origine, on rencontre souvent ELISÅBA KALÌAÑI  dans ou à proximité de la bibliothèque ou en compagnie d’archivistes et érudits


Haerokya, un plan mineur?

Nom du plan : Haerokya.

Couleurs dominantes de mana : Vert – Rouge- bleue.

Habitants : Humain, quelques Elfes et Dryades et Ondins, très peu de représentants des autres races.

Civilisation: Les humains ont développé une civilisation agricole très respectueuse de son environnement. Il semble qu'il aient bénéficié des conseils des Elfes en un temps où ils étaient plus nombreux sur ce plan mais les histoires ne racontent pas pourquoi ils se sont raréfié à ce point. Les bourgs un peu étendus ne sont pas légion et servent principalement aux échanges économiques.

Flore : La flore ressemble à celle se l'Europe pour faire court. Elle doit juste s'adapter aux aberrations du relief. Les racines sont donc très longues et fixent les sol. Elle est en outre marquée par la présence  de l'Homme qui cultive avec bonheur cet espace
Faune : La faune est assez variée et se développe de son côté. L'homme a su laisser se créer des sortes de sanctuaires lorsque la nature a su lui faire comprendre que ces endroits ne devaient ou ne pouvaient pas être pénétrés. ce qui fait que l'on sait la présence de créature dangereuse, mais que les habitants n'y ont pas à faire.

Climat : tempérés avec un hivers bien marqué qui ponctue l'année d'une certaine létargie

Autre : Ici, la structure du pays ést un peu lâche et parfois des fragments de paysages se détachent pour survoler la région. Ainsi le paysage est continuellement remodelé. C’était par contre bien plus gênant lorsque cela arrive dans des zones ahitées et les habitants n’ont pas trouvé d’autres moyens pour sédentariser leurs logis et autres ateliers que de les amarrer par de grosses chaînes dès les premiers signes de sustentation. Cet art est une véritable industrie sur Haerokya si bien qu’on l’étend parfois à des pans de relief trop importants qui se décrochent. On agrémentait alors les chaines de ponts et d’échelles qui permettait de passer du plan principal à ses satellites si tant est que l’on pouvait les appeler ainsi. Les métiers de forgeron et d'amarreur sont donc très respectés.

RPs

Ici, c'est consacré à vos rps ! ELISÅBA KALÌAÑI a un peu peur de aventres qui l'attendent à partir d'aujourd'hui, mais gageons que son naturel optimiste, voir insouciant saura la mener sur les chemins inter-planaux...
• Titre du RP ; avec pseudo : www • résumé de l'histoire.


Les liens

Toute nouvelle dans le monde des aprenteurs, ELISÅBA KALÌAÑI est encore un peu solitaire. Seul un Elfe recherche pour l'instant sa compagnie et l'aide même du mieux qu'il peut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ELISÅBA KALÌAÑI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ceux qu'on oublie :: Carnets de Voyage :: Journaux d'Arpenteurs-
Sauter vers: